mardi 1 septembre 2009

La Chaussure sur le toit de Vincent DELECROIX

"C'est curieux, finit par remarquer le premier, le plus jeune, toutes ces fenêtres d'appartement.
Qu'est-ce qu'il y a de curieux là-dedans ?

Toutes ces vies différentes qui se cachent derrière ces vitres. Je me demande ce qui s'y passe."

Voici un livre lu sur la plage cet été et dont je n'avais pas encore pris le temps de parler. En un sens, ce n'est pas plus mal car ça me donne l'occasion de m'interroger sur ce qu'il me reste de cette lecture, 3 semaines plus tard ...

chaussure_sur_le_toit

Une chaussure échouée sur un toit, tout un immeuble d'habitations dont les fenêtres donnent sur ce toit et une kyrielle de personnages qui s'approprient tous, à leur manière, l'histoire qui a mené cette chaussure à cet endroit pour le moins incongru : l'idée est originale et on hésite à qualifier le résultat de roman (de fait, la trame narrative entre les chapitres est ténue, même si la lecture d'un chapitre offre parfois un nouveau regard sur un autre chapitre) ou de recueil de nouvelles (chaque chapitre constitue un récit à part entière, néanmoins lié aux autres). Peu importe à vrai dire ! Les récits sont rondement menés et l'auteur a ce don des novellistes de faire vivre personnages et situations en quelques mots. Certaines "nouvelles" sont à chute, d'autres moins ; certaines sont émouvantes, d'autres amusantes. A l'issue de "Le syndrome Conte de fée" qui est le récit central mais également le plus long, une note révèle la genèse du livre, lequel serait en partie autobiographique ... à moins que ce ne soit un leurre. On sent vite en effet que l'auteur, Vincent Delecroix, aime à jouer avec son lecteur !

Même si je dois bien reconnaître que quelques semaines après, il ne me reste pas grand chose de cette lecture si ce n'est une émotion à la pensée du 1er chapitre, "La vérité sort-elle de la bouche des enfants ?"qui est de loin celui que j'ai préféré, je n'ai plus qu'une idée vague du reste, mais une idée cependant plaisante. delecroix
C'est en somme un livre d'une lecture agréable, étonnant par son écriture qui fonctionne comme un kaléidoscope (les mêmes éléments créant sans cesse une figure nouvelle lorsqu'on tourne autour d'un axe), plaisant parce qu'il fait pénétrer le lecteur dans l'intimité des appartements et donc des êtres qui y vivent, invitant parfois à la réflexion (l'auteur est philosophe), s'amusant ouvertement avec le lecteur, sans être pour autant inoubliable. Il n'en a d'ailleurs peut-être pas la prétention !

Pour le plaisir et parce que l'occasion s'y prête, voici ce qu'il y avait ce soir sur le toit en face de chez moi :
P1150149
C'est en le voyant que j'ai re-pensé à ce livre et eu envie de vous en parler, enfin !

Une lecture divertissante


10 commentaires:

Mango a dit…

Ce n'était pas un livre inoubliable mais c'était un bon livre de vacances qui t'a divertie, ce qui n'est déjà pas si mal finalement!:)

esmeraldae a dit…

rien qu'avec le titre on a envie de le lire!

Stephie a dit…

Cela fait des mois qu'il me fait envie. Mais j'ai juré de dégraisser ma PAL

Mariel a dit…

Je le note sur ma LAL, ça peut faire une bonne lecture de vacances. merci!

Leiloona a dit…

J'avais lu un autre billet plus mitigé que le tien. Je note parce que ce sont des nouvelles. ;)

Eloah a dit…

@ Mango : oui, j'aime bien aussi ce genre de livres de temps en temps, ça détend !

@ Esméraldae : c'est aussi ce qui m'a d'abord attirée : le titre !

@ Stephie : je suis curieuse de savoir ce que tu en penseras ... J'attends patiemment, donc ! Si tu veux, je peux t'expédier mon exemplaire, ça t'évitera de l'acheter : dis-moi si ça t'intéresse.

@ Mariel : de rien ! Ce sera une belle lecture de Toussaint, quand la nuit tombe vite et que les lumières des voisins laissent deviner des bribes de vie ...

@ Leil : moi qui trouvais mon billet mitigé ... :-) En fait, je crois que ce livre a un certain charme qui fait oublier qu'il n'est pas un chef d'œuvre.

Maazz a dit…

Bon je viens d'acheter "Mort aux cons" de Carl Aderhold, je te dirai mais en attendant j'ai mis en ligne ton tag chansons. Sinon la rentrée s'est bien passée pour toi ? hein ? Dis moi oui steuplé !!

Eloah, la Cuisinière Aux Deux Mains Gauches a dit…

@ Maazz : ce serait chouette que tu chroniques ce livre et que je publie ta note ici, qu'en penses-tu ?
Quant à la rentrée, je veux bien te dire que tout s'est bien passé, si ça te fait plaisir :-). En réalité, ça s'est bien passé mais ce fut mouvementé et l'année s'annonce éprouvante.

fersenette a dit…

C'est à cause de billet comme celui-ci que je souffre de ma PAL. Je doute fort de parvenir à mon "objectif pal". Merci quand même ;-)
polars.canalblog.com

Eloah, la Cuisinière Aux Deux Mains Gauches a dit…

@ Fersenette : je te comprends :-) Moi, depuis que j'ai décrété qu'une PAL c'était fait pour être haut, ça va mieux !