mercredi 12 août 2009

Le Bonheur des petits poissons de Simon Leys

"Offrez-leur de merveilleuses heures, de merveilleuses journées complètement vides, et ils gémissent devant tant de vide. Faites-leur don de la solitude - ce qui est aussi un don de liberté - et ils la rejettent, ils s'empressent de la détruire avec quelque effroyable jeu de cartes, ou en tapant sur une petite balle ... "

bonheur_petits_poissonsJ'ai été séduite par la belle couverture et par le drôle de titre de ce livre dès que je l'ai vu mais ce n'est que lors d'un deuxième passage en librairie que j'ai acheté Le Bonheur des petits poissons de Simon Leys car il me faisait toujours de l'œil ( le livre, n'est-ce pas, pas l'auteur !). Le sous-titre est "lettres des Antipodes" et, en effet, quand on lit ce recueil d'une traite, on finit par avoir l'impression de mener une discussion à distance avec un vieil ami.
Le Bonheur des petits poissons est une collection de chroniques publiées par Simon Leys dans diverses revues comme le Magazine Littéraire. Ce sont donc des pièces courtes de 3 à 4 pages en moyenne qui abordent des thèmes variés mais avec tout de même une prédilection pour la littérature, la culture chinoise ainsi que pour une forme de sociologie voire d'anthropologie tant l'auteur se plaît à observer nos comportements pour les décrypter puis les commenter. Des chroniques incongrues sur la cigarette, la paresse ou encore ... les frasques nocturnes de Hugh Grant viennent prouver, si besoin était, que tout peut être sujet à réflexion mais que seul le talent permet d'allier concision et pertinence.

Par sa forme, ce livre invite à une lecture fragmentaire et c'est ainsi, je crois, qu'on profitera le mieux de cette oeuvre : il faut la picorer, en prendre un petit bout puis reposer l'ensemble pour le reprendre plus tard. Chaque chronique est une invitation à la méditation.
Le ton est à la fois philosophique et pamphlétaire, souvent profond mais sans pédanterie inutile.
Simon Leys est un homme sérieux qui manifestement ne se prend pas toujours au sérieux et le lire est à la fois un plaisir de l'esprit et un petit exercice pour le sourire.
simonleys

Un recueil à picorer

4 commentaires:

gio a dit…

Ton article m'intrigue. Comme toi je suis attirée par la couverture !

Farnace a dit…

Bonjour, moi aussi j'aime Leys..qui est souvent trés hargneux.. tu m'as donné envie de lire! bon amusement avec ta petite famille

Eloah, la Cuisinière Aux Deux Mains Gauches a dit…

@ Gio : veux-tu que je te le prête ? N'hésite pas à demander !

@ Farnace : ça me fait plaisir de te lire ici et ça ne m'étonne pas que tu aimes le ton de Leys !

Lilibook a dit…

Tentant ce livre, et je dois dire que je craquerais facilement avec cette jolie couverture...